Ingénieur Géomatique et Topographie

La Géomatique est la contraction des termes « Géographie » et « Informatique ».

L’évolution des technologies de l’information géographique depuis les années 80 est à l’origine des changements importants dans l’usage de la cartographie pour la gestion des territoires .

L’évolution des logiciels informatiques à rendu accessibles, aux utilisateurs potentiels, les méthodes et les outils dits « Géomatiques« .

L’enseignement de la Géomatique est pluridisciplinaire et permet d’accéder à quatre familles représentatives de métiers.

Acquisition de données géographiques

il s’agit de l’ensemble des technologies visant à produire de l’information géographique via des mesures ( positionnement, imagerie aérienne ou spatiale…) permettant de caractériser leur qualité et leur fiabilité.

Informatique et technologie de l'information

la nature et la variété des données géographiques constituent des volumes d’informations très importants. Pour les exploiter efficacement et rapidement il faut recourir aux technologies informatiques: modéliser les connaissances, les structurer et ordonner intelligemment les données géographiques pour pouvoir identifier leur indépendance et les urbaniser dans le cadre des systèmes d’informations complexes tout en mettant en place les modalités de diffusion et d’accès à l’information.

Les domaines d'application
les données géographiques et les SIG ainsi produits ont vocation à être utilisés par des professionnels exerçant dans des secteurs économiques variés: la Géomatique doit répondre à leurs besoins en adoptant leur point de vue, tout en restant accessible à ces publics non spécialistes. La Géomatique est donc une rencontre entre un expert capable de comprendre les enjeux d’un domaine applicatif et un professionnel non spécialiste.

Sphère décisionnelle

la rencontre des données géographiques, des technologies de l’information et d’un domaine métier applicatif font de la Géomatique un outil incomparable d’aide à la prise de décision (Quelle stratégie pour développer le territoire? / Quel plan d’action pour gérer une catastrophe? /Où implanter un structure commerciale pour garantir sa viabilité?)
L’outil Géomatique s’adresse donc directement aux décideurs par l’approche intuitive qu’il propose et sa facilité d’emploi.
La Géomatique est un outil de gouvernance d’où l’application des nouvelles technologies pour l’aménagement des territoires interaction de plusieurs ministères.

Présentation du cursus

Le programme de formation d’Ingénieur en Géomatique et Topographie se base sur un ensemble de technologies permettant de modéliser, de représenter et d’analyser le territoire pour en faire des représentations virtuelles. Parmi ces technologies on trouve: la géolocalisation, l’imagerie spatiale, les bases de données, les SIG (Système d’information géographique), les systèmes décisionnels, et les technologies du Web. Les domaines d’applications sont extrêmement nombreux et vont des professions traditionnelles en passant par toute la gamme des nouvelles technologies faisant appel aux réseaux sociaux et utilisant les technologies mobiles :

  • Géographie; Topographie; Navigation;
  • Aménagement du territoire et Urbanisme;
  • Météorologie;
  • Simulateurs de vol, Navigation;
  • Télédétection,
  • Géomarketing; Hydrographie; Biologie marine;
  • Foresterie; Agriculture;
  • Sécurité publique;
  • Mesures d’urgences;
  • Transports;
  • Industrie minière,

Les professionnels travaillant à l’étude de la géomatique et de ses logiciels sont appelés des géomaticiens (Chef de projet ou ingénieur en système d’information géographique, administrateur SIG, technicien cartographe ou en traitement des données, gestionnaire de bases de données spatiales, etc).

Le Programme des Etudes

Cycle Ingénieur: Durée 3 ans

Le nombre de modules pour chaque année est bien distribué: au total sept modules en première année, 8 en deuxième année et quatre en troisième année cumulant ainsi respectivement 900 heures pour la première et la deuxième années et 922,5h pour la troisième année. La charge des horaires est bien conforme au plan d’études des sections d’ingénieur dans les établissements étatiques.

Les heures de cours, travaux dirigés et les travaux pratiques sont attribuées différemment selon l’importance de la matière exprimée par le coefficient. La différence des coefficients des modules met en relief l’importance de la deuxième année qui constitue en effet les modules métiers. Cette répartition varie selon l’année d’étude.

L’évolution des modules du premier semestre de la première année au cinquième semestre de la troisième année est en harmonie totale et progressive allant des connaissances de base à l’approfondissement des connaissances et aux applications métiers.

Les Modules (Groupes de matières):

3EME ANNEE
  • MATHEMATIQUES – ET CALCUL SCIENTIFIQUES
  • INFORMATIQUE ET ANALYSE NUMERIQUE
  • ECONOMIE, GESTION ET DROIT
  • LANGUES ET ENTREPRISE
  • GEODESIE ET TOPOGRAPHIE
  • TELEDETECTION ET PHOTOGRAMMETRIE
  • CARTOGRAPHIE ET SIG
  • PFA I (45H) PROJET TOPOGRAPHIE CARTOGRAPHIE
4EME ANNEE
  • INFORMATIQUE DEVELOPPEMENT
  • AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
  • APPLICATIONS DE LA TOPOGRAPHIE
  • CADASTRE ET TRAVAUX SPECIAUX
  • SYSTEME D’INFORMATION GEOGRAPHIQUE SIG AVANCE I
  • MODELISATION ET ANALYSE DE L’INFORMATION SPATIO- TEMPORELLE I
  • LANGUES ET TECHNIQUES DE COMMUNICATION
  • PFA II (45H) PROJET TOPOGRAPHIE CARTOGRAPHIE
5EME ANNEE

SEMESTRE I

PROJETS METIERS :

  • Projet Spatiocarte
  • Projet Orthophoto
  • Projet lotissement
  • Projet GPS RTK applique au cadastre

ETUDES SYSTEMIQUES :

  • Infrastructures, aménagement et gestion urbaine
  • Urbistique
  • Morphométrie et risque naturel
  • Eau, ville et environnement (EVE)

LANGUE ET PROJETS :

  • Anglais de la spécialité
  • Concepts managériaux de la profession
  • Projet de synthèse : Géomantique et Topographie

SEMESTRE II

Projet de Fin d’Etudes -PFE (450h)

[cml_media_alt id='7817']geo_gen[/cml_media_alt]

Accès Privé